Le Centre ville d'Alger

A la découverte d'Alger la Blanche

C'est en arpentant les rues d'Alger sans préjugé, que vous pourrez découvrir toute la richesse de cette ville ...

Ne vous fiez pas aux apparences, elles sont parfois trompeuses ...
et si vous en doutez, visitez Alger, la ville aux mille saveurs, aux mille contrastes.

 

 

Aujourd'hui, la capitale est jonchée de projets de contruction (métro, tramway, business center, etc.) et son paysage est partagé entre modernisme et délabrement.

Les nouveaux projets de construction font émerger du sol des merveilles de l'architecturale moderne, qui jurent avec un patrimoine laissé à l'abandon. En effet, les habitations du vieux quartier Hausmanien sont aujourd'hui délaissées, alors qu'un vaste projet de rénovation serait nécessaire pour remettre aux normes ces vieux immeubles qui menacent de s'effondrer.

 

 

Alger reste pourtant une capitale pleine de richesses pour celui qui a la patience de les découvrir ...

  • Alger et ses musées

La ville d'Alger a été construite sous 2 influences architecturales majeures : ottomane et française.

Selon la tradition ottomane, la beauté d'un palais doit être préservée en son sein et protégée des regards étrangers.
Aussi pour découvrir les merveilles que renferment ces blocs de pierres, il n'y a pas d'autre moyen que de les visiter. Malheureusement, la plupart des palais construits à cette époque sont aujourd'hui fermés au public car ils abritent des instances de l'état.

Le Palais des Raïs, dit Bastion 23 :
Site web : http://www.palaisdesrais-bastion23.dz/ 

 

 

   

 

Le musée Bardo (musée de préhistoire et d'ethnographie) et son magnifique petit jardin :
Site web : http://www.musee-bardo.art.dz/

 

 

 

Le Musée national des arts et traditions populaires :
Site web : http://www.musee-mnatp.art.dz/

Le Musée National des Arts et Traditions Populaires, occupe un Palais bâti vraisemblablement vers 1570 par Ramdane Pacha. Il se situe dans la partie basse de la médina d'El Djazair dans la rue Souk El-Djemâa.
Ce souk se tenait en ce lieu chaque vendredi d'où le nom de " marché du Vendredi " il était spécialisé dans la vente des pigeons. De part sa situation à proximité du centre administratif , la djenina, en fit un quartier riche, commerçant et animé. En 1783, le Palais fut loué aux riches négociants. Vers 1789, il devint la propriété de Hassan Kheznadji, trésorier du Dey Mohamed Ben Osman, qui l'acheta pour en faire don à sa fille Khdaouedj. Aprés la mort de celle-ci, sa nièce et son neveu, N'fissa et Omar, héritèrent du palais.
En 1830, l'état Français en prit possession, et après avoir indemnisé les héritiers et en fait la première Mairie d'Alger. En 1860, le sculpteur Latour enrichit la partie ouest de stucs et plaça les différentes cheminées à l'occasion de la visite de l'impératrice, à laquelle Aziza Bacri servit d'interprète. C'est sans doute à cette époque, que toute la partie ouest fut agrandie. Le Palais a connu plusieurs transformations et occupations jusqu'en 1939, date à laquelle il fut affecté au service de l'Artisanat.
En 1961, il devint Musée des Arts Populaires. En 1987, il est érigé en Musée National des Arts et traditions populaires.

Le musée national des antiquités :
Site web : http://www.musee-antiquites.art.dz/

Le musée national des antiquités classiques et d’art musulman est situé dans le Parc de la Liberté. C'est le plus ancien d'Algérie, il a été inauguré en 1897.
Le musée comprend deux sections :
- Le département d’antiquités classiques dont la collection date de 1835 et regroupe des sculptures, des mosaïques et des bronzes découverts sur les principaux sites archéologiques d’Algérie.
- Les collections de l’Occident Musulman (Algérie,Tunisie, Maroc et l’Espagne) et du Proche-Orient (Egypte, Syrie, Turquie & Iran) qui sont venues s’ajouter à la section antique à partir de 1846

Makam Echahid et Musée national du Moudjahid :

Le Riad El Feth ou Monument aux Martyrs a été construit pour commémorer la mémoire de ceux qui sont tombés pour l'indépendance de l'Algérie. Il a été inauguré par le Président Chadli en 1982 pour les 20 ans de l'Indépendance
Le monument est constitué de trois palmes en béton brut symbolisant chacune un pilier de la révolution algérienne : Agriculture, Industrie et Culture.

 

 

 

 

Le Riad El Feth est une grande galerie commerciale qui comprend un certain nombre de boutiques, de restaurants, une salle de sport, des salles de spectacles, des boites de nuits et des salles de cinéma.
Le Riad El Feth est très animé car il abrite de nombreuses manifestations culturelles.

Par ailleurs, vous y trouverez le Musée national du Moudjahid qui retrace l'histiore d'Algérie de la période coloniale à l'indépendance.


Le Musée d'Art Moderne d'Alger ou MAMA :

Le Musée d'art Moderne d'Alger a été inauguré en Décembre 2007 dans les locaux des Anciennes Galeries Algériennes.

Pour voir les photos du MAMA : http://ahmed-window.blogspot.com/2007/12/musee-dart-moderne-dalger-le-mama.html

Les collections sont régulièrement renouvellées au MAMA, qui est devenu le lieu de référence du monde de l'Art algérien.


  • Alger et les manifestataions culturelles  


La ville d'Alger propose des manifestations culturelles tout au long de l'année dans quelques lieux cultes.

La Bibliothèque Nationale Algérienne
Site web : http://www.biblionat.dz/

 

Le Theatre des Verdures

Le théâtre de Verdure comprend plusieurs salles de spectacles, en intérieur et en plein air. Il s'y déroule de nombreuses réprésentations musicales et expositions.

 
 
Le Palais de la Culture
Site web : http://www.palaisdelaculture.dz/

Le Palais de la Culture a été inauguré le 1er novembre 1984 à l'occasion du 30eme anniversaire du déclenchement de la révolution, le palais de la culture est un établissement public à caractère administratif et à vocation culturelle, placé sous la tutelle du Ministère de la Communication et de la Culture.


Il s'est fixé trois objectifs :

-Instaurer une vie culturelle permanente en offrant régulièrement au public un programme riche et varié de manifestations culturelles.

-Favoriser les échanges culturels, la communication et la coopération entre l'Algérie et les autres pays.

-Participer activement à travers un partenariat riche et diversifié par la réalisation de manifestations culturelles de qualité touchant à tous les domaines de l'art, des sciences et de la culture.


Le Riad El Feth

 

 


 

Le Centre Culturel Français
Site web : http://www.ccf-dz.com/

Le CCF est un lieu de rencontres et d'échanges, ainsi qu'un des acteurs de la vie culturelle et artistique algéroise.
Il est très fréquenté par les expatriés français en Algérie, mais également par les algériens intéréssés par cette confrontation à la culture.

Le jardin d'Essai
Site web : http://www.jardindessai.com/

(Photo à venir)

  • Alger et les lieux religieux


Les mosquées d'Alger :


L'Algérie étant un pays musulman, vous y trouverez de nombreuses mosquées.
A Alger, les plus connues sont :

- Djemaa el Djedid (dite aussi la mosquée de la Pêcherie)
Cette mosquée fût bâtie en 1660 à l'époque de la régence turque, selon un plan en forme de croix.

- Djemaa el Kébir (ou la Grande mosquée)
Cette mosquée est la plus ancienne d'Alger, elle fût construite au XIème siècle par l'almoravide Ibn Tachfin.

- Djemaa Ali Betchine


- Djemaa Ketchoua
Cette mosquée fut bâtie en 1794 par le Dey Baba Hassan, elle servit plus tard au culte catholique et fut transformée en cathédrale, avant d'être récupérée par le culte musulman à l'indépendance.


 

La Grande mosquée

 
La mosquée de Kouba

    

La mosquée Ketchoua


Notre Dame d'Afrique :


Sur les hauteurs d'Alger, vous trouverez également la basilique Notre Dame d'Afrique.

Elle fut achevée en 1872, après quatorze ans de travaux. L'architecte Jean Eugène Fromageau, la construisit sur un plan byzantin, la surmontant d'une coupole. Son plan offre la particularité d'être orientée avec le chœur au sud-ouest (au lieu de l'est habituellement).


Son importance symbolique et religieuse se trouve résumée dans cette maxime inscrite en français, en arabe et en kabyle sur le mur de l'abside derrière l'autel : « Notre Dame d'Afrique priez pour nous et pour les Musulmans »

   

 

 
Cette statuette en bronze de La Vierge fut offerte à Monseigneur Dupuch, premier évêque d'Alger,en mai 1840.
C'est la copie d'une œuvre originale créée par Bouchardon en 1750.
Elle fut placée provisoirement dans un monastère à Bouchaoui dont elle ornait le frontispice avec la devise suivante "Ils m'ont établie leur gardienne".

 

Aujourd'hui, la Basilique est en cours de restauration et ce depuis novembre 2006.
Le financement de ce projet fait intervenir plusieurs acteurs : 3 collectivités locales françaises (la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le département des Bouches-du-Rhône et la ville de Marseille) à hauteur de 440 000 € chacune, l'Union européenne à hauteur d'1 million € et la wilaya d'Alger à heuteur de 600 000 €.
Les travaux de restauration ont été confiés à une entreprise française qui s'est associée des compétences algériennes pour mener à bien ce projet.
Un "chantier école" a été créé et permet à de jeunes professionnels issus de la Casbah de se former aux métiers de la taille de pierre et de la maçonnerie sur patrimoine ancien.
La première tranche des travaux s'est terminée en septembre 2008 et la seconde devrait s'achever au cours de l'été 2010.

Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_Notre-Dame_d'Afrique

Autres lieux à caractères religieux :

A Alger, vous pourrez également visiter les cimetières musulmans, juifs ou chrétiens.

  • Alger et les représentations sportives


Alger renferme de nombreux stades, comme le stade du 5 juillet que vous découvrirez ci-dessous en pleine cérémonie d'ouverture des Jeux d'Afrique

 

 

 

 

Et une capitale qui a la chance d'être portuaire, ne pourrait se passer de son centre de plongée ... le Club Espadon

 

 

 

Pour connaitre le programme culturel, achetez le journal El Watan ou rendez-vous sur le site http://www.kherdja.com/

Par TK

Présentation

  • : Algerie-voyage
  • : 29/08/2009
  • : "Lire, c'est voyager ; voyager, c'est lire." Victor Hugo Extrait de Choses vues
  • Retour à la page d'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus